h1

Bleach tome 32 [Critique]

mai 25, 2009

bleach_32

Le tome 32 de Bleach est sortie mercredi 20 mai, toujours aux éditions Glénat.

Synopsis: Ichigo a été réanimé par Inoue à la demande de Grimmjow, qui souhaite l’affronter en duel ! L’ultime combat prend place entre les deux ennemis jurés, mais au fur et à mesure de l’affrontement, poussé dans ses derniers retranchements, Ichigo réalise qu’il est à deux doigts de perdre son humanité. Un volume 100% action dans lequel on découvre enfin les origines et le passé du charismatique Grimmjow !

Ce tome est donc encore consacré au combat. Et cette fois ci entiérement consacré à Ichigo vs le 8ème Espadas, Grimmjow. Le bouquin se lit donc en express, environ 30 minutes. Un combat qui rehausse un peu le niveau par rapport aux précédents tomes du Hueco Mundo je trouve. J’ai trouvé qu’un effort particulié avait été fait sur le graphisme du combat, ce qui le rend moins confu que cerains. Le dernier chapitre est entièrement consacré à la jeunesse de Hitsugaya. Pas de grande révélation mais ce chapitre annonce surement une future importance du capitaine Shinigami.

Au niveau des points négatifs: l’histoire n’avance toujours pas d’un pouce et je crois que ça va continuer un moment! Le Hueco Mundo est un passage « pure bourrin »! Je trouve que c’est un peu dommage. De plus au niveau graphisme, c’est toujours aussi pauvre. Les décors du Hueco Mundo sont toujours aussi inexistants, ce qui donne un côté terne et un peu lassant au manga. Tite Kubo ne se foule pas sur ce coût là.

Bref, un tome qui reste quand même un peu plus plaisant que les précédents.

Publicités

5 commentaires

  1. Les choses sérieuses commencent vraiment 😉 Enjoy pour la suite


  2. J’espère que Bleach ne finira pas sur une éloge de combat bestiale. Le prétexte des Espadas est vraiment simple pour multiplier les combats sans difficulté. ^^


  3. Ben c’est un shonen, basé sur les combats alors… Et puis, DBZ c’était pas mieux. Quand tu regardes bien, l’épisode de la Soul Society était quand même basé sur les combats. Ca ne me dérange pas plus que ca, du moment qu’il y a une raison (défendre la Terre, sauver quelqu’un par exemple)


  4. DBZ était en effet basé sur un enchainement d’ennemi et un continuel dépassement de puissance mais Toriyama avait le truc pour faire passer cette simplicité et la transformer en chef d’œuvre grâce notamment à des personnages charismatiques.
    Pour Bleach je trouve que le passage soul society était moins « bateau »! Il y avait tout le mystère autour du tueur de Aizen, les différentes divisions qui s’affrontaient entre elles et la découverte de nombreux personnages charismatiques. Dans le Hueco Mundo, les ennemis sont des numéros qui déterminent leur puissance, les combats s’enchainent sans un très grand intérêt (« il faut tous les buter! ») et surtout le monde est vide. Un décor néant dans un manga c’est ballot. Non, vraiment Bleach m’a un peu déçu, j’espère que Tite Kubo va redresser la barre!


    • Je vois ce que tu veux dire. Il est vrai que le décor est vide mais si tu te rappelles bien, il n’y avait pas beaucoup de décor dans la Soul Society (le combat entre Ichigo et Byakuya par exemple).

      Moi, ca me plait ces combats car il y a une raison et puis, j’ai envie de voir les transformations 😀 Après, je comprends aussi que certains soient déçu car on ne revient pas assez à l’histoire principale. il est encore trop dispersé mais je continue d’y croire 🙂



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :